humanrights

Droits de la personne

Les droits de la personne de nos employés sont respectés dans toutes nos activités mondiales, dans leurs collectivités et auprès de nos clients. Nous nous engageons à travailler en respectant les normes internationales relatives aux droits de la personne.

  1. Accueil Nalco Water
  2. Durabilité
  3. Droits de la personne et perfectionnement de la main-d'œuvre
  4. Droits de la personne

Nous joindre

Communiquez avec nous

Siège social international d'Ecolab
Bureau du développement durable de l'entreprise
1 Ecolab Place
St. Paul, MN 55102

Utilisez le formulaire pour soumettre vos commentaires et suggestions et obtenir l'aide de notre équipe du développement durable de l'entreprise, située à St.Paul.

Des préoccupations relatives à la confidentialité des données? Consultez notre politique de confidentialité.

 

Respect des droits de la personne

Notre politique en matière de droits de la personne

À titre d'entreprise internationale, Ecolab s'engage à améliorer le bien-être des personnes et des collectivités partout dans le monde.

Les droits de la personne de nos employés sont respectés dans toutes nos activités internationales et nous nous engageons à respecter les normes internationales relatives aux droits de la personne élaborées par le Pacte mondial des Nations Unies et la Déclaration universelle des droits de l'homme. Nous visons à créer un environnement de travail inclusif et respectueux, dans lequel les employés reconnaissent la valeur et la dignité de chacun.

Comme indiqué dans notre code de conduite, tout comportement qui nuit à la valeur et à la dignité de nos employés est contraire à nos valeurs et n'a pas sa place dans notre culture. Nous nous engageons également à faire preuve de respect envers les personnes et les cultures de tous les pays dans lesquels nous menons nos activités.

En savoir plus sur l'engagement d'Ecolab par rapport au Pacte mondial des Nations Unies.
 
Divulgations relatives aux droits de la personne

La politique d'Ecolab stipule de divulguer toute controverse liée aux droits de la personne, pouvant toucher le travail des enfants et la violation des droits des femmes ou des minorités ou tout autre problème associé aux droits de la personne, selon la définition qu'en fait l'EEOC. Aucune amende reliée à des problèmes relatifs aux droits de la personne n'a été imposée à l'entreprise par une organisation gouvernementale au cours des cinq dernières années.
 
Chaîne d'approvisionnement

Nos normes d'approvisionnement éthiques forment la base de notre initiative en matière de chaîne d'approvisionnement mondiale, qui oblige nos fournisseurs directs à protéger la santé, la sécurité et les droits de la personne de leurs associés. Nous ne ferons pas affaire avec des fournisseurs qui ne soutiennent pas les principes fondamentaux de la dignité humaine et le droit des travailleurs à un traitement juste et équitable.

Les fournisseurs doivent se conformer à nos normes en matière de travail forcé, de travail des enfants, de santé et de sécurité sur les lieux de travail, de paie juste, de harcèlement, de diversité, d'éthique et de politique environnementale. Nous obligeons nous fournisseurs à cibler toutes les conditions ou pratiques inacceptables dans leurs installations et à agir rapidement pour les corriger.

Nos exigences par rapport à nos fournisseurs reposent sur des normes internationales, dont la Déclaration des droits de l'homme des Nations Unies, la Convention relative aux droits de l'enfant et les conventions de l'Organisation internationale du Travail, y compris sa Déclaration relative aux principes et droits fondamentaux au travail.

1. Vérification. Pour évaluer et corriger les risques de traite de personnes et d'esclavage dans nos chaînes d'approvisionnement, Ecolab a élaboré une évaluation détaillée de l'éthique des fournisseurs que nos plus importants fournisseurs doivent effectuer pour vérifier leur conformité aux critères d'approvisionnement éthique d'Ecolab. Ecolab oblige ses plus importants fournisseurs dans les catégories des produits chimiques, de l'emballage, de l'équipement et de la fabrication en sous-traitance à effectuer l'évaluation. De plus, nous continuons d'élargir le nombre et la portée des fournisseurs qui doivent effectuer l'évaluation. Les fournisseurs sont interrogés non seulement sur leurs politiques, mais également au sujet de leurs pratiques de gestion et leur rendement en ce qui a trait à la protection des droits de la personne de leurs employés ainsi qu’à la prévention et l'élimination de la traite de personnes et de l'esclavage. Pour le moment, Ecolab n'effectue pas de vérification chez les fournisseurs liée à la traite des personnes et à l'esclavage dans les chaînes d'approvisionnement, mais elle envisage la possibilité de prolonger son programme d'évaluation existant pour garantir la conformité aux normes en matière de traite des personnes et d'esclavage.
2. Certification. Ecolab oblige tous les fournisseurs à respecter la règlementation gouvernementale en vigueur en plus des politiques et des procédures d'Ecolab. Nous avons incorporé en 2012 des règles d'homologation à cet effet dans notre évaluation de l'éthique des fournisseurs.
3. Responsabilité. Les employés d'Ecolab ont la responsabilité de garantir la conformité à nos normes en matière d'esclavage et de traite des personnes, comme stipulé dans le code de conduite d'Ecolab. Le code de conduite oblige les employés et les sous-traitants à choisir des sources éthiques. De plus, il énonce clairement que la conformité à la règlementation gouvernementale en vigueur est exigée de tous les fournisseurs, agents et consultants d'Ecolab, ainsi que la conformité aux politiques et procédures de l'entreprise.
4. Formation. Ecolab offre une formation aux employés de la chaîne d'approvisionnement et du service des achats ainsi qu'aux fournisseurs sur les politiques et les procédures d'approvisionnement éthique d'Ecolab.
 
Respect des principes internationaux en matière de droits de la personne

Ecolab soutient les efforts des organisations de défense des droits de la personne qui visent à mettre fin à la violence et aux atrocités en Afrique centrale (République démocratique du Congo) et dans neuf pays adjacents : République du Congo, République centrafricaine, Soudan du Sud, Zambie, Angola, Tanzanie, Burundi, Rwanda et Ouganda). Pour en savoir plus, lisez la déclaration de politique générale d'Ecolab relative aux minerais de conflit.

Aucune installation d'Ecolab n'est homologuée par la norme SA8000. Toutefois, conformément à notre politique sur les droits de la personne et aux programmes connexes, Ecolab mène ses activités en conformité avec les politiques et les procédures de la norme SA8000, qui vise à protéger les droits de la personne de base des travailleurs.

Présentement, Ecolab n'a pas de relation formelle avec un organisme qui met en vigueur les Principes de Sullivan internationaux. À titre d'entreprise présente en Afrique du Sud, nous soutenons et respectons ces principes. Nous adhérons également à l'équité en matière d'emploi et au programme de démarginalisation économique des Noirs en Afrique du Sud, qui mettent en vigueur les Principes de Sullivan internationaux.

Ecolab en tant que fournisseur

Ecolab respecte toutes les lois et règlementations locales et nationales relatives à l'âge minimal d'emploi dans tous les emplacements d'Ecolab. Ecolab n'a pas de programme d'approche des peuples autochtones puisque nos activités n'impliquent pas et ne touchent pas les peuples autochtones.

Ecolab participe à SEDEX (Supplier Ethical Data Exchange), une association mutuelle sans but lucratif qui s'engage à favoriser des pratiques commerciales éthiques et responsables dans les chaînes d'approvisionnement internationales. Cette plateforme basée sur le Web permet de partager des renseignements et des résultats d'audit en fonction de quatre piliers : (1) normes du travail; (2) santé et sécurité; (3) environnement; et (4) intégrité professionnelle. À titre de membre, Ecolab s'engage à effectuer des audits annuellement et à partager ces résultats au sein de SEDEX.

Le vice-président des ressources humaines est responsable de la mise en œuvre de cette politique.