1. Accueil
  2. Faits concernant les grosses mouches
Image of a house fly.

faits concernant les grosses mouches (« mouches domestiques »)

La famille des grosses mouches comprend les mouches domestiques, les mouches à viande et les mouches bleues. La compréhension de la biologie et du comportement de ces types courants de grosses mouches peut permettre d'éviter leur présence dans votre installation.

Biologie et comportement

Le cycle de vie complet des mouches de larve à adulte est de seulement 8 à 12 jours.
Une mouche femelle peut pondre jusqu'à 500 œufs au cours de sa vie.
Les mouches adultes concentrent leur attention sur les activités vitales, comme la recherche de nourriture et d'eau, la reproduction et la recherche d'un endroit approprié pour la ponte des œufs. Lorsque les mouches trouvent un bon site de reproduction et d'alimentation, elles demeurent dans le secteur.
On sait que la mouche commune transporte plus de 200 différents agents pathogènes et peut transporter 1,9 millions de bactéries sur son corps.
Les températures supérieures à 70 °F/21 °C stimulent l'émergence de la mouche, car la chaleur provoque une décomposition rapide de la végétation et d'autres matières organiques qui fournissent une nourriture abondante aux mouches et à leurs larves. Les températures inférieures à 60 °F/15 °C réduiront l'activité des mouches de manière significative.
Les grosses mouches comme les mouches domestiques et les mouches à viande sont souvent appelées « mouches du fumier » parce qu'elles se nourrissent et se reproduisent dans la saleté : bennes à ordures, ordures, fumier, végétation en décomposition.
Les mouches domestiques vont souvent régurgiter et excréter sur les surfaces qu'elles touchent et peuvent ainsi transmettre au moins 65 maladies à l'homme, notamment la fièvre typhoïde, la dysenterie, le choléra, la tuberculose ainsi que les bactéries Helicobacter pylori (principale cause des ulcères d'estomac chez l'humain) et Salmonella.
Les grandes mouches peuvent parcourir un mile ou plus pour trouver de la nourriture et un endroit de reproduction approprié.

 

 

grosses mouches communes

Flesh Fly
mouche bleue

De nombreuses espèces de ce groupe ne pondent pas d'œufs, mais les mouches femelles déposent des larves vivantes sur la source de reproduction ou près de cette dernière. Les mouches bleues se développent dans la chair en décomposition et la viande avariée.

Image of a house fly.
mouche domestique

Les grosses mouches les plus communes se reproduisent à l’extérieur, dans les matières organiques en décomposition et le fumier, et elles peuvent transporter plus de 200 agents pathogènes différents. Les mouches domestiques pondent leurs œufs sur les matières organiques chaudes et humides en décomposition. Le fumier, les bennes à ordures, les déchets et la végétation en décomposition constituent les principaux sites de reproduction, là où se développent les bactéries et autres micro-organismes.

Flesh Fly.
mouche de la viande

Se distinguant par son apparence métallique, cette mouche se reproduit à l'extérieur dans la végétation et la charogne en décomposition et se nourrit d'eaux usées et de matières fécales. On aperçoit souvent les mouches de la viande à proximité des usines de transformation de la viande et des abattoirs. Bien que les mouches de la viande déposent leurs œufs sur divers types de matières organiques en décomposition, elles préfèrent la viande ou les animaux morts.

autres ressources

Fly on toast.
grosses mouches et salubrité alimentaire

Les grosses mouches, y compris les mouches domestiques, les mouches à viande et les mouches bleues, se nomment également mouches du fumier parce qu'elles se reproduisent dans de la saleté comme du fumier, des excréments humains, des bennes à ordures, des ordures et de la végétation en décomposition, ce qui constitue un risque pour la salubrité alimentaire.

Man cleaning and sanitizing a table.
comment prévenir les problèmes de grosses mouches

Pour protéger votre entreprise contre les risques sanitaires que présentent les grosses mouches telles que les mouches domestiques et les mouches à viande, vous et votre fournisseur de services de lutte antiparasitaire pouvez mettre en place certaines mesures pour minimiser les risques liés à la salubrité alimentaire.

Image of the outside-in approach.
avantages d'une démarche partant de l'extérieur

La mise en œuvre d'un programme complet utilisant une démarche qui part de l'extérieur peut grandement améliorer vos efforts en matière de prévention des grosses mouches dans votre installation.