1. Accueil
  2. Recycler l'eau produite

Recycler l'eau produite

waterdropicon

La fracturation hydraulique consomme beaucoup d'eau, et les opérateurs désirent réduire l'utilisation d'eau douce en recyclant la plus grande quantité d'eau produite possible. En collaborant étroitement avec une société de services et un opérateur, Nalco Champion a élaboré un réducteur du frottement à base d'eau à l'épreuve du sel, qui procure des avantages environnementaux, économiques et opérationnels par rapport à l'ancienne technologie.

Le recyclage d'eau produite dépend de la capacité des additifs chimiques dans le liquide de fracturation à tolérer de fortes concentrations de matières totales dissoutes, une caractéristique absente des réducteurs du frottement à émulsion inverse traditionnels de l'industrie. Les opérateurs ajoutaient souvent un surfactant externe au réducteur du frottement au schiste Marcellus, ce qui favorisait l'hydratation, mais qui augmentait les coûts de fonctionnement et diminuait leur capacité à recycler l'eau produite.

Notre réducteur du frottement novateur a permis de diminuer la consommation d'eau douce.

Des économies de 2,5 millions de dollars en un mois

Le réducteur du frottement au polymère de dispersion de Nalco Champion permet aux opérateurs de puits de réutiliser les eaux produites riches en matières totales dissoutes du schiste Marcellus. Dans tous les secteurs d'activité, la solution chimique a permis d'accroître l'efficacité, de conserver l'eau douce et d'améliorer la sécurité du site de fracturation.

  • Rendement amélioré, y compris une réduction optimale du frottement même dans l'eau produite concentrée au maximum, et débits de pompe élevés avec un seul produit chimique
  • Diminution significative des frais associés à l'élimination de l'eau : 2 500 000 $ en un seul mois
  • Avantages pour les activités : diminution du transport des produits chimiques et de l'entreposage pour économiser sur le transport et la logistique
Voir toutes les histoires

Histoires connexes

Les visiteurs qui ont lu cette histoire ont également lu

Our search returned no results.