africamap

Approvisionnement éthique

Nos fournisseurs sont tenus de respecter les principes fondamentaux et universels de la dignité humaine. Nos normes d'approvisionnement éthiques forment la base de notre initiative en matière de chaîne d'approvisionnement mondiale, qui oblige nos fournisseurs directs à protéger la santé, la sécurité et les droits de la personne de leurs associés. Nous ne ferons pas affaire avec des fournisseurs qui ne soutiennent pas les principes fondamentaux de la dignité humaine et le droit des travailleurs à un traitement juste et équitable.

  1. Accueil
  2. Durabilité
  3. Responsabilité de produits
  4. Approvisionnement éthique

Nous joindre

Communiquez avec nous

Siège social international d'Ecolab
Bureau du développement durable de l'entreprise
1 Ecolab Place
St. Paul, MN 55102

Utilisez le formulaire pour soumettre vos commentaires et suggestions et obtenir l'aide de notre équipe du développement durable de l'entreprise, située à St.Paul.

Des préoccupations relatives à la confidentialité des données? Consultez notre politique de confidentialité.

 

Se conformer aux normes d'approvisionnement éthique

Les fournisseurs doivent se conformer à nos normes en matière de travail forcé, de travail des enfants, de santé et de sécurité sur les lieux de travail, de paie juste, de harcèlement, de diversité, d'éthique et de politique environnementale. Nous obligeons nous fournisseurs à cibler toutes les conditions ou pratiques inacceptables dans leurs installations et à agir rapidement pour les corriger. Nos exigences par rapport à nos fournisseurs reposent sur des normes internationales, dont la Déclaration des droits de l'homme des Nations Unies, la Convention relative aux droits de l'enfant et les conventions de l'Organisation internationale du Travail, y compris sa Déclaration relative aux principes et droits fondamentaux au travail.

Vérification. Afin d’évaluer et de prévenir les risques de traite de personnes et d’esclavage dans ses chaînes d'approvisionnement, Ecolab a élaboré une évaluation détaillée de l’éthique du fournisseur que ses plus importants fournisseurs doivent effectuer afin de vérifier leur conformité aux critères d’approvisionnement éthique d’Ecolab. Ecolab oblige ses plus importants fournisseurs dans les catégories des produits chimiques, de l’emballage, de l’équipement et de la fabrication en sous-traitance à effectuer l’évaluation. De plus, elle continue d’élargir le nombre et l’étendue des fournisseurs dont les pratiques en matière de gestion et de rendement doivent être conformes à la protection des droits de la personne de leurs employés ainsi qu’à la prévention et à l’élimination de la traite de personnes et de l’esclavage. Pour le moment, Ecolab n'effectue pas de vérification chez les fournisseurs liée à la traite des personnes et à l'esclavage dans les chaînes d'approvisionnement, mais elle envisage la possibilité de prolonger son programme d'évaluation existant pour garantir la conformité aux normes en matière de traite des personnes et d'esclavage.

Certification. Ecolab oblige tous les fournisseurs à respecter la réglementation gouvernementale en vigueur en plus des politiques et des procédures d’Ecolab. Nous avons incorporé en 2012 des règles d'homologation à cet effet dans notre évaluation de l'éthique des fournisseurs.

Responsabilité. Les employés d’Ecolab ont la responsabilité de garantir la conformité à ses normes en matière d’esclavage et de traite des personnes, comme stipulé dans le code de conduite d’Ecolab. Le code de conduite oblige les employés et les sous-traitants à choisir des sources éthiques. De plus, il énonce clairement que la conformité à la règlementation gouvernementale en vigueur est exigée de tous les fournisseurs, agents et consultants d'Ecolab, ainsi que la conformité aux politiques et procédures de l'entreprise.

Formation. Ecolab donne une formation aux employés de la chaîne d’approvisionnement et du service des achats, ainsi qu’aux fournisseurs, sur les politiques et les procédures d’approvisionnement éthique d’Ecolab.

Minerais de conflit

En 2014, nous avons parachevé un processus relatif à la gestion des minerais de conflit (étain, tungstène, tantale et or, regroupés sous l’appellation de « 3TG ») dans notre chaîne d’approvisionnement et nous avons déposé notre premier rapport sur les minerais de conflit au cours de l’exercice 2013, tel qu’exigé par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis*. Mise en place en 2014, notre infrastructure de gestion des minerais de conflit comprend une divulgation serrée de la part des fournisseurs et il dispose de systèmes de gestion de l’approvisionnement. Au cours des années suivantes, nous avons apporté plusieurs améliorations à notre processus, notamment une participation accrue de la part des fournisseurs et une révision de la liste des matières assujetties à une vérification. Ce travail de délimitation nous a permis d’établir que notre approvisionnement en équipement était à l’origine de la quasi-totalité des risques potentiels liés aux minerais de conflit et, par conséquent, lors des rares cas où nous avons effectué la mise en marché d’équipement, nous avons mis en place un processus afin de fournir une divulgation 3TG à nos clients dans les meilleurs délais afin de faciliter la présentation de leurs propres rapports à la SEC.

*En réponse à la Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act, article 1502, adoptée par la Securities and Exchange Commission en août 2012.

RMI Logo
Politique relative aux minerais de conflit

Ecolab a élaboré et adopté une politique officielle sur les minerais de conflit exposant son engagement d’entreprise ainsi que ses attentes envers ses fournisseurs.

Nous sommes membre de la RMI. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de cette initiative, visitez le www.responsiblemineralsinitiative.org/.