1. Accueil
  2. Faire obstacle à la mouche à saleté

Faire obstacle à la mouche à saleté

Infolettre pour la presse sur les nuisibles

Fly on toast.

L'été est la saison de pointe des insectes volants, particulièrement de la mouche domestique. Vos employés sont-ils au courant des dangers associés aux mouches? Plusieurs personnes considèrent les mouches comme une simple nuisance. Bien que tous les éléments pouvant incommoder vos clients puissent nuire à votre réputation, les mouches présentent un risque bien plus important en matière de salubrité alimentaire. Les mouches domestiques se nourrissent et se reproduisent dans la saleté, comme dans les bennes à ordures, les déchets, la végétation en décomposition et le fumier. Quand les mouches provenant de ces endroits atterrissent sur les assiettes, les verres, les surfaces de préparation de la nourriture ou la nourriture, elles peuvent transférer des bactéries de la saleté vers ces surfaces trompeusement propres. Cette activité au potentiel de transmission de maladies élevé a valu aux mouches domestiques le surnom de « mouches de saleté ». Des recherches ont démontré que les mouches domestiques peuvent transporter plus de 200 pathogènes, y compris la salmonelle, l'Escherichia coli, la shigelle et le campylobacter. La mouche peut ensuite transmettre ces bactéries responsables de maladies d'origine alimentaire de deux principales façons :

  • De l'intérieur de son corps : Une mouche vomit sur sa nourriture pour la morceler avant de l'aspirer, transmettant ainsi des bactéries. Ces dernières peuvent ensuite être transférées sur la nourriture ou sur la surface où se dépose la mouche par la suite. La mouche peut également laisser des matières fécales aux endroits où elle se dépose, entraînant ainsi des risques de contamination partout où elle atterrit.
  • Sur le corps : Les mouches sont munies de poils minuscules sur leurs pattes, qui agissent comme des ventouses humides pouvant retenir et transférer mécaniquement toute bactérie sur leur prochaine surface d'atterrissage.

(Pour obtenir un aperçu à la fois humoristique et sérieux de ce processus, regardez la vidéo « Why You Don't Want a Fly as a Friend ».)

Prévention des mouches. Bien que les mouches fassent inévitablement partie de l'environnement extérieur pendant la belle saison, il est possible de les empêcher de se mêler de vos activités. Voici les principales causes et solutions préventives des problèmes liés aux mouches.
  1. Extérieur. Les mouches sont attirées par différentes odeurs, qu'elles soient agréables ou non pour nous.
    Prévention. La première façon de les repousser est de réduire les sources d'attraction extérieures : conservez les espaces de déchets propres et gardez les couvercles des bacs fermés, et éloignez-les des points d'entrée du bâtiment. Éliminez les eaux stagnantes, les amoncellements et l'excès de végétation autour de la propriété.
  2. Points d'entrée. Après avoir découvert que votre installation est une source d'odeurs attirantes, les mouches chercheront activement des points d'entrée.
    Prévention. Inspectez et scellez les portes, les fenêtres et les moustiquaires et gardez-les en bon état. Ne laissez pas les portes ouvertes pendant les livraisons ou les pauses des employés à l'extérieur. La présence d'un vestibule entre les portes extérieure et intérieure peut emprisonner les mouches avant qu'elles puissent pénétrer. (Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur les techniques d'exclusion pour l'extérieur et les points d'entrée.)
  3. Intérieur. Quand elles parviennent à la source de l'odeur, les mouches recherchent des endroits propices à l'alimentation et à la reproduction et s'y installent.
    Prévention. Nettoyez les planchers pour éviter que de l'eau ou de la condensation s'accumulent. Effectuez un nettoyage en profondeur périodique sous les conduites et l'équipement et enlevez régulièrement les débris de nourriture et les amoncellements. En plus de réduire les sites d'alimentation et de reproduction des mouches, ces mesures amélioreront l'accès pour l'inspection et la surveillance.

Contrôle des mouches. En plus des mesures préventives que vous pouvez mettre en place, votre fournisseur de services de lutte antiparasitaire est en mesure de :

  1. Inspecter votre établissement en profondeur pour cibler les zones susceptibles, les infestations existantes et les conditions pouvant attirer les mouches ou leur permettre d'entrer.
  2. Recommander des moyens précis pour réduire l'importance et l'entrée des mouches, comme les pratiques de prévention expliquées ci-dessus.
  3. Proposer un contrôle en installant stratégiquement des sites d'appâtage pour les mouches à l'extérieur, des pièges à mouches à l'intérieur et des traitements ciblés, au besoin.
Un programme complet de contrôle des mouches, combiné à un partenariat entre l'établissement commercial et son fournisseur de services de lutte antiparasitaire, peut réduire l'importance des mouches à l'extérieur, empêcher les mouches de pénétrer dans le bâtiment et détruire rapidement les mouches qui réussissent à y entrer. Une approche « de l'extérieur vers l'intérieur », combinée à une technologie de pointe et à un service continu, contribue à améliorer la salubrité alimentaire et la satisfaction de la clientèle en proposant une solution proactive aux problèmes causés par les grosses mouches.

Partager

Articles supplémentaires