Les 3 principaux éléments à prendre en compte lors de l'élaboration d'un processus de validation du nettoyage en fonction des risques 

L'objectif principal de toutes les activités de validation du nettoyage dans la fabrication pharmaceutique est d'assurer la sécurité des patients et la qualité des produits.​​​​​​​ 

Ecolab CLEEN Software in use

Afin d'atteindre cet objectif, l'industrie adopte des approches scientifiques et basées sur l'évaluation des risques pour élaborer et valider les programmes de nettoyage. De nombreux guides existent, mais il est difficile de rester au fait de l'ensemble des exigences réglementaires et des lignes directrices.

Cet article présente les points les plus importants à prendre en compte lors de l'élaboration d'un programme de validation du nettoyage fondé sur la science et les risques.​​​​​​​

1. Respecter les directives réglementaires​​​​​​​

Lorsqu'il s'agit de garantir la conformité des opérations, il convient de procéder à une évaluation des risques pour les différentes activités de validation du nettoyage.​​​​​​​ Plus précisément, l'annexe 15 indique qu'une évaluation des risques doit être effectuée pour les activités suivantes :

  • Justification des limites de nettoyage sélectionnées​​​​​​​
  • Détermination du nombre d'essais nécessaires pour démontrer qu'un procédé de nettoyage est validé
  • Détermination de la portée et de l'étendue de la qualification et de la validation​​​​​​​

En outre, l'ASTM E3106-18 (Guide standard pour le développement et la validation de procédés de nettoyage basés sur la science et les risques) souligne qu'une évaluation des risques doit être effectuée pour les activités de validation du nettoyage suivantes :

  • Stratégies de regroupement​​​​​​​
  • Détermination des paramètres critiques pour l'inspection visuelle​​​​​​​
  • Détermination des lieux d'échantillonnage, du nombre d'échantillons, etc.​​​​​​​

L'annexe 15 de l'EMA indique à l'article 1.7 que la manière dont les évaluations des risques sont utilisées pour soutenir les activités de validation doit être clairement documentée.​​​​​​​ L'ICH Q9 est un excellent guide sur la manière de concevoir et d'exécuter une évaluation des risques.​​​​​​​ Ce document propose une approche systématique de la gestion des risques liés à la qualité et encourage les meilleures pratiques pour l'industrie pharmaceutique et l'environnement réglementaire.​​​​​​​

Grâce à des évaluations faciles à suivre et bien définies, la préparation aux audits s'en trouvera grandement améliorée.​​​​​​​

2. Adopter une approche d'évaluation des risques cohérente et reproductible​​​​​​​

Alors que différentes évaluations des risques sont créées pour rationaliser les efforts de validation et réduire l'empreinte, il est extrêmement important d'adhérer à un processus cohérent et reproductible. La pratique courante consiste à utiliser des « solutions maison » comprenant des feuilles de calcul, des tableaux et des formulaires. La plupart du temps, ces documents sont sur papier et remplis manuellement.​​​​​​​ D'autres entreprises utilisent des logiciels de validation entièrement automatisés pour mettre en place un processus cohérent et reproductible d'évaluation des risques.​​​​​​​

Prenons l'exemple d'une usine pharmaceutique dont le processus d'évaluation des risques est défaillant. Lors de l'introduction d'un nouveau produit, l'utilisation de la « solution maison » pour effectuer la validation initiale du nettoyage peut s'avérer compliquée et déroutante. L'ancienne évaluation doit être réexaminée et il sera nécessaire de vérifier si le raisonnement, les justifications et les considérations d'origine ont été pris en compte et bien compris.​​​​​​​ Il est possible que de nouvelles directives réglementaires (par exemple, l'utilisation de la valeur d'exposition journalière autorisée [EJA] au lieu de l'ancienne valeur DL50 ou de la dose thérapeutique) ou de nouvelles exigences pour le site de production doivent être appliquées. Outre la confusion et la charge de travail que cela entraîne, le risque d'irrégularités lors des inspections réglementaires augmente pour de nombreuses raisons, telles que des incohérences, des interprétations erronées ou des omissions.

Grâce à des évaluations faciles à suivre et bien définies, la préparation aux audits s'en trouvera grandement améliorée.​​​​​​​  Le but est d'aider les inspecteurs à comprendre le processus de réflexion et le raisonnement de l'entreprise.​​​​​​​


3. Utiliser les ressources à bon escient

Une évaluation des risques bien structurée permet de cibler et de comprendre les considérations, les informations et les données techniques nécessaires à une telle évaluation.​​​​​​​ Cela permet de gagner du temps en éliminant la nécessité de fouiller et d'examiner minutieusement des volumes d'informations inutiles.​​​​​​​


Devez-vous élaborer un processus de validation du nettoyage en fonction des risques? Téléchargez notre liste de contrôle pour vous aider à déterminer les risques liés à votre processus ou les points à améliorer.​​​​​​​

Demander la liste de contrôle pour la validation du nettoyage en fonction des risques

1 EudraLex volume 4; lignes directrices de l'UE relatives aux bonnes pratiques de fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire, annexe 15 : qualification et validation; mars 2015
https://health.ec.europa.eu/system/files/2016-11/2015-10_annex15_0.pdf
(dernière consultation le 26 janvier 2023)

2 Ligne directrice ICH Q9 sur la gestion des risques liés à la qualité; EMA/CHMP/ICH/24235/2006 Comité des médicaments à usage humain; septembre 2015
https://www.ema.europa.eu/en/documents/scientific-guideline/international-conference-harmonisation-technical-requirements-registration-pharmaceuticals-human-use_en-3.pdf 
(dernière consultation le 26 janvier 2023)

3 ASTM International, 2018. ASTM E3106 – 18e1 Standard Guide for Science-Based and Risk-Based Cleaning Process Development and Validation. ASTM E3106, West Conshohocken, PA.

Ecolab Life Sciences logo

La division des sciences biologiques d’Ecolab se consacre à élaborer les meilleurs produits et services possibles pour aider nos clients des industries pharmaceutiques et des soins personnels.

Articles connexes